Championnat de France mid-am par équipes 1ère div : les messieurs veulent ramener la coupe

Après l’équipe dames, place aux messieurs dès mercredi. A Moliets dans les Landes, leur équipe a fière allure et ne pense qu’à un seul objectif : rapporter le titre à Bondues.
Présentation de la compétition avec le capitaine-joueur, Jérôme Boiarsky.
midam

Une équipe très dense partie en bande
Pour Jérôme Boiarski, la sélection a été assez simple même s’il avoue que « choisir, c’est renoncer ». Quatre joueurs s’imposaient : Nicolas Singer (1er au ranking mid-am), Robin Cocq (7e) et deux joueurs en grande forme : Cédric Frémaux et Guillaume Baratto. Jérôme a complété l’effectif avec Sébastien Fournier (« il performe toujours bien dans cette compétition par équipes »), Laurent Drai (« Une mentalité exceptionnelle qui apporte du liant dans le groupe »), et lui-même comme capitaine-joueur.
Jouer en équipe, c’est aussi créer un état d’esprit. Plutôt que de loger à l’hôtel, les joueurs ont préféré loger dans des maisons. Plus cool, moins formel et plus facile dans ces conditions de forger un esprit d’équipe. « On a un groupe sympa qui s’entend bien. Nous sommes comme une bande de potes qui partent avec l’envie d’en découdre et de se battre pour le maillot ».

Une ambition collective
L’an passé, les mid-am avaient été éliminés en quarts de finale. Cette année, ils sont obnubilés par une seule chose : rapporter la coupe à Bondues. « Cette équipe est en train d’écrire son histoire. Seule la victoire est belle. Et notre équipe est très homogène avec des joueurs en pleine forme ». Bondues veut renouer avec son histoire : son dernier titre en mid-am messieurs remonte à 2009 mais notre club a trusté 6 titres entre 2001 et 2009. Les années qui débutent sont riches d’espoirs pour cette catégorie.
Pour Jérôme, le niveau du championnat est particulièrement relevé et dense, même s’il ne faut pas se fier aux listes d’engagements mais attendre que le 1er jour de la compétition débute.
Les autres équipes : Bordeaux Lac, Bordelais, Bussy, Domont, Fontainebleau, Fourqueux, La Grange aux Ormes, Mérignies, Prieuré, Quétigny, Racing Club de France, St-Cloud, St-Germain, Strasbourg, Toulouse.

Un parcours très sélectif
« Le parcours de Moliets est moyennement long mais exceptionnel. Il comprend deux secteurs complètement différents : une partie vallonnée dans les pins et une autre partie en forme de links au bord de la mer. C’est un parcours très complet et très sélectif ».

La formule de la compétition
• Qualification (2 tours de stroke-play) : 6 joueurs, les 5 meilleurs scores retenus chaque jour
• A l’issue de la qualification, les 8 premières équipes jouent pour le titre : 1 v 8 ; 4 v 5 ; 3 v 6 ; 2 v 7 . Chaque équipe joue 2 foursomes suivis de 5 simples en match play.

Suivez les résultats sur la page Facebook du Golf chaque fin de journée
https://www.facebook.com/golfdebondues/