Actualité

Mercredi04
oct2017

L'anthracnose

L’anthracnose

Régulièrement depuis quelques années, nous avons l’apparition d’une maladie sur les greens : l’Anthracnose, réapparue fin juillet.

La contamination s’observe en été sur les greens en pâturin annuel sénescent ou affaibli par un stress (excès ou manque d'eau, sols compactés, déséquilibre en éléments minéraux, température importante, tonte trop rases...). Le Trent Jones a été plus sévèrement touché.

Les traitements chimiques étant inefficaces, nous avons fait le choix depuis 2010 de procéder à des regarnissages. Ceux-ci nous permettrons de réaliser, à plus ou moins court terme, une inversion de flore c’est à dire remplacer le pâturin par des espèces plus résistantes aux maladies et moins gourmandes en eau.

 

Moyens mis en œuvre depuis cet été :

Fin juillet et début août nous avons fait un carottage et un regarnissage sur les deux parcours. Ces regarnissages n’ont malheureusement pas donné de bons résultats, vraisemblablement dû à l’épisode de sécheresse et à l’arrêté préfectoral d’interdiction d’arrosage en journée.

Début septembre, nous avons fait deux regarnissages sur les deux parcours. Ces derniers commencent à sortir, toutefois il va falloir du temps pour recoloniser totalement les zones dégarnies.

Une double opération d’aération est en cours celle-ci va permettre d’aérer le sol en profondeur et de relancer l’activité racinaire dans le sol avec, en complément, l’application en pulvérisation d’oligo-éléments, d’auxines (hormone racinaire) et d’un engrais en granulés.

 

Moyens à mettre en œuvre

Des analyses de sol vont également être faites pour faire un point physico-chimique des greens. Il faudra intensifier le travail mécanique sur les greens des deux parcours en complément des sablages d’aération et de top-dressing.

Cela engendrera des contraintes supplémentaires pour le jeu mais il est indispensable de les effectuer pour redynamiser le sol pour une meilleure croissance racinaire et ainsi recréer un milieu favorable aux développements des antagonistes naturels aux maladies et par conséquent un meilleur état sanitaire de nos gazons.

 

Restant à votre disposition.

 

Christophe Gaillot - Greenkeeper, Alexis Cavrois - Consultant Façon Paysage